zoom
  • T  T  T  T  
DIVERS SUJETS
décembre 2016
S D L Ma Me J V
« juin    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  
année en cours

 

Une légende de la boxe nous a quittés ce samedi à Phoenix, à l’âge de 74 ans. Mohamed Ali, né Cassius Clay, avait ouvert une nouvelle voie pour la boxe en apportant un jeu de jambes et une vitesse combinés à une puissance folle.
Il avait également été sur le devant de la scène en refusant de s’engager pour la guerre du Vietnam. «The Greatest»… En un mot, il devient possible de comprendre la trace laissée par Mohamed Ali.
L’élégance de ses déplacements et la puissance de ses coups avaient complètement chamboulé le monde de la boxe. Ses combats face à Joe Frazier et George Foreman resteront dans la légende. Avec 56 victoires, dont 37 par KO, il avait pris sa retraite sportive tardivement, en 1981. Une icône qui s’était également distinguée par son refus de s’engager dans l’armée pour partir au Vietnam. Mohamed Ali souffrait de la maladie de Parkinson depuis près de 30 ans. Trois ans après la fin de sa carrière, les médecins avaient diagnostiqué cette maladie. Ali avait porté la flamme olympique en 1996 lors des Jeux Olympiques d’Atlanta, avant de faire une apparition lors des JO de Londres en 2012. Il était déjà affaibli et se déplaçait alors en fauteuil roulant. Entré à l’hôpital il y a deux jours pour des problèmes respiratoires, il est finalement décédé ce samedi matin. Les marques de respect se multiplient pour une légende qui s’en est allée…

 

 

 

- Ce qui est facile à obtenir ne dure pas et ce qui dure n’est pas facile à obtenir.

- Fais ce que tu aimes et fais-le souvent.

- Parfois nos vies ont besoin d’être complètement chamboulées, changées et réorganisées, pour nous replacer à l’endroit où nous sommes censés être

- Fais en sorte que les choses que tu as toujours voulues faire deviennent les choses que tu as faites

- Pardonner signifie aimer la personne que tu étais. L’estime de soi signifie aimer la personne que tu es. La confiance signifie aimer la personne que tu deviens

- Ceux et celles qui sont assez fous pour croire qu’ils peuvent changer le monde, sont en réalité ceux qui le font.

- Aucune richesse n’égale celle de connaître tes forces et de devenir le meilleur de toi-même

- Intéresse-toi sincèrement aux autres et tes relations en seront transformées.

- Vous interdisez les erreurs, vous empêchez ainsi la victoire.

- La vie ne consiste pas à se trouver soi-même. Elle consiste à se créer soi-même.

 

 

 

La plupart des jeûneurs ne savent pas gérer les repas à partir de l’Iftar (ftour). La faim endurée durant la journée ainsi que les privations poussent certains à se gaver de repas gras, de sucres rapides et de pâtisseries toute la nuit. Ceci aura pour effet d’enclencher un redoutable cercle vicieux en accentuant la faim et la fatigue le jour d’après. Les capacités physiques étant réduites durant la journée, vous devrez ménager votre organisme en respectant quelques règles de base.
J’essaierai à travers cet article de vous expliquer comment on peut jeûner confortablement tout en évitant les effets secondaires rencontrés classiquement durant ce mois sacré. Pour celles et ceux qui souhaiteraient en profiter pour perdre quelques kilos de masse grasse, sachez que c’est tout à fait possible; il vous suffira de suivre les quelques conseils prodigués dans cet article. Pour les autres, vous apprendrez à bien vous alimenter afin de maintenir votre ligne. J’ai voulu rédiger cet article sous forme de questions/réponses afin que les lecteurs puissent limiter leur lecture aux points qui les intéressent le plus.

Est-ce que jeûner durant le mois de Ramadhan est dangereux pour ma santé?

La phase de jeûne journalière, de par sa nature courte (du lever au coucher du soleil) n’est pas dangereuse pour la santé du sujet sain. Ce sont plutôt les excès alimentaires lors de la rupture du jeûne qui sont à l’origine de la plupart des troubles de santé constatés durant ce mois . Bien entendu, les personnes souffrant d’une maladie (diabéte insulino-dépendant, insuffisance rénale, etc) doivent consulter leur médecin traitant qui leur autorisera (ou pas) la pratique du jeûne, ou alors adaptera leur traitement médicamenteux aux exigences de ce mois sacré. Pour les femmes enceintes, je fais partie de ceux qui déconseillent fortement à leurs patientes de jeûner durant leur grossesse.
Le jeûne stimule le renouvellement cellulaire. Il offre à l’organisme l’occasion de digérer ses toxines, ses cellules et ses tissus endommagés. Le corps peut ainsi se détoxiquer et même rajeunir en profondeur.

 

Comment fragmenter mes prises alimentaires durant le mois de Ramadhan?

Je conseille une répartition de vos prises alimentaires comme suit:

Un repas léger à la rupture du jeûne.
Je recommande de ne pas rompre votre jeûne avec des aliments trop sucrés. En effet, la prise de sucres rapides fera en sorte que votre organisme utilise ces sucres puis se mettra à stocker les aliments que vous consommerez le reste de la soirée!
Rompre le jeûne en se réhydratant est une bonne solution: Du thé ou une soupe légère feront l’affaire.
Important: en aucun cas rompre le jeûne par du sucre rapide: dattes et fruits par exemple.

• Si vous souhaitez perdre du poids : Thé sans sucre (édulcorants autorisés) + un mini-bol pouvant contenir (noix, noisettes, amandes, pistaches). Vous finissez , si vous avez encore un gros creux, par un petit bol de soupe de légumes préparée sans matières grasses. Pour les mordus de Boureks, vous remplacerez un jour sur deux ou sur trois votre bol de graines par deux boureks cuits au four sans matières grasses.
• Si vous ne souhaitez pas perdre du poids, mais simplement ne pas en prendre : Thé sans sucre (édulcorants autorisés) + un bol de soupe préparée sans matières grasses (ou très peu) + deux boureks cuits au four sans matières grasses.

Une deuxième prise alimentaire quelques heures aprés
(dans l’idéal 3 à 4 heures plus tard; 2 à 3 heures plus tard pour les couche-tôt)

Vous éviterez les aliments énergétiques contenant des graisses et trop de féculents.
• Si vous souhaitez perdre du poids: Une bonne salade à volonté que vous composerez selon vos goûts (salade verte, carottes, concombres, tomate, betterave, quelques grains de maïs, des cubes ou lamelles de viande – poulet grillé, dinde grillée, thon nature- quelques cubes de fromage, haricots verts, poivrons, lentilles, petits pois). Vous pouvez opter pour des salades de lentilles, de poivrons ou d’épinards que vous accompagnerez avec du poisson ou de la viande blanche sans matières grasses. Avant de dormir, vous consommerez deux à trois pruneaux ou abricots secs.
• Si vous ne souhaitez pas perdre du poids, mais simplement ne pas en prendre: Consommez des crudités avec une cuillère d’huile d’olive (vous pouvez rajouter des herbes, du vinaigre et de la moutarde), puis des viandes et poissons maigres cuits sans graisses, des légumes cuisinés (haricots verts, courgettes etc), un ou deux boureks cuits au four (si vous n’en avez pas pris à la rupture du jeûne). Avant de dormir, vous consommerez un fruit.

Une troisième prise alimentaire au moment du s’hour avant l’aube.
Ce repas a une importance capitale. En effet, vous aurez besoin d’énergie pour tenir la journée. Si vous ne mangez pas le matin ou très peu, votre organisme sécrétera une hormone appelée « Neuropeptide Y » qui favorisera une utilisation de votre masse musculaire pour trouver de l’énergie, plutôt que votre masse grasse. A contrario, si vous mangez bien le matin, vous sécréterez une hormone appelée « Leptine » qui elle favorisera l’utilisation de votre stock de graisses !

Il faudra éviter de prendre à ce moment de la journée des sucres rapides (sucre raffiné dans votre thé ou café, fruits, jus de fruits, pain blanc, etc).

Vous favoriserez plutôt la prise de sucres complexes et de fibres, qui restent mobilisables durant 6 à 8 heures alors que les sucres rapides sont utilisés au bout de 2 à 3 heures seulement.

• Si vous souhaitez perdre du poids: Thé léger sans sucre (édulcorants autorisés) + Lait demi-écrémé (lait blanc ou café au lait) + 1 tartine de fromage sur pain complet. Vous pouvez aussi prendre des céréales dans votre bol de lait (type fitness, spécial K, etc) si vous le désirez.
• Si vous ne souhaitez pas perdre du poids, mais simplement ne pas en prendre: Thé léger sans sucre (édulcorants autorisés) + Lait demi-écrémé (lait blanc ou café au lait) + au choix: 2 tartines de fromage sur pain complet ou une petite assiette de semoule, blé (type Ebly), riz complet ou une omelette ou des céréales (type fitness, spécial K, etc) que
vous prendrez dans un bol de lait demi-écrémé.

Manger des aliments salés (fromage, semoule, etc) vous permettra de ne pas vous deshydrater plus tard.

 

Que faut-il éviter?

• Les fritures et aliments trop gras. Exemple: Si vous êtes amateur de « boureks », essayez la cuisson au four plutôt que de les frire.
• Les aliments trop sucrés
• Les gâteaux et patisseries
• Le pain ordinaire
• La surcharge de son estomac avant de dormir ou au repas du s’hour
• Une alimentation trop épicée
• Faire un repas plus important le soir que le matin
• Rompre le jeûne avec des sucres rapides
• Multiplier les prises alimentaires au-delà de celles recommandées ci-dessus
• Les modes de cuisson utilisant des matières grasses. Préférez le grill, le four, la cuisson à la vapeur, etc.

Veillez à votre équilibre hydrique

L’apport hydrique doit se situer entre 35 et 50 ml/kg, ce qui correspond à une moyenne de 1,5L d’eau par jour. Veillez donc à boire ce volume entre le moment du ftour et celui du s’hour.
Durant le mois de Ramadhan, le jeûneur ne peut répondre aux sollicitations de la soif durant la journée, obligeant son corps à prospecter l’eau dont il a besoin autre part. Il va le faire en réduisant ses pertes : urines moins abondantes et plus concentrées comme en témoigne leur couleur foncée, des selles plus fermes voir dures pouvant entrainer une constipation.

 

Comment régler les troubles liés au jeûne ?

Vous êtes constipé (e) ou ballonné (e)

Ces troubles digestifs sont souvent induits par :
• la prise de trop d’aliments raffinés
• trop peu de consommation d’eau
• Trop peu de consommation de fibres.
Pour y remédier :
• éviter les produits alimentaires trop raffinés
• Augmenter la consommation d’eau
• Augmenter la consommation de fibres (légumes verts, fruits, céréales, etc)

Votre estomac est barbouillé

Ces troubles digestifs sont souvent induits par:
• Prises alimentaires en trop grandes quantités
• L’excès en aliments gras et fritures
• La consommation d’aliments trop épicés
Pour y remédier :
• éviter les fritures, les aliments riches en graisse et les quantités trop importantes d’aliments
• Éviter les aliments trop épicés

Vous avez des flatulences

Ces troubles digestifs sont souvent induits par:
• La consommation excessive d’œufs, crudités et choux
• L’excès en boissons gazeuses
Pour y remédier :
• Réduire la consommation d’œufs et crudités
• Éviter les boissons gazeuses

Vous présentez des signes d’hypotension

Des symptômes tels que fatigue, vertige et pâleur peuvent être évocateurs d’hypotension. Pensez dans ce cas à faire vérifier votre tension artérielle en pharmacie ou chez votre médecin traitant.
Ces troubles digestifs sont souvent induits par:
• La prise réduite d’eau
• Une alimentation pauvre en sel
Pour y remédier:
• Augmenter la prise de liquides
• Augmenter la prise de sels ou d’aliments à type de fromage le matin

Vous avez des maux de tête

Les maux de tête sont souvent induits par:
• Le manque de sommeil
• La fatigue
• L’hypotension
• Le manque de tabac ou de café
Pour y remédier:
• Essayez de dormir le plus possible
• Commencer à réduire le nombre de cigarettes pendant le mois qui précède le Ramadhan; il en va de même pour la caféine

Vous présentez des signes d’hypoglycémie

Outre l’hypotension, des symptômes tels que fatigue et vertiges peuvent être dus à une hypoglycémie (diminution du taux de glucose dans le sang). Pensez-y si en plus vous transpirez facilement, que votre cœur palpite ou que vous tremblez.
L’hypoglycémie chez le jeûneur non diabétique peut être induite par:
• La rupture du jeûne avec des sucres rapides
• La consommation de sucres rapides au moment du s’hour avant l’aube
• La non consommation d’un repas au moment du s’hour
Pour y remédier:
• Evitez les sucres rapides au moment de rompre le jeûne et lors du s’hour
• Prenez votre repas du s’hour en vous servant des conseils cités plus haut dans cet article

 

Pour résumer, si je veux perdre quelques kilos de masse grasse durant le mois de Ramadhan

Au moment de la rupture du jeûne (ftour)

• Je prends un thé sans sucre (édulcorants permis), avec un petit bol de graines (amandes, noix, noisettes, pistaches, noixbde cajou. Pas de cacahuètes)
• Si j’ai encore un gros creux, je prends un petit bol de soupe de légumes préparée sans matières grasses.

Variantes:
• Pour les mordus de Boureks, vous remplacerez un jour sur deux ou sur trois votre bol de graines par deux boureks cuits au four sans matières grasses.
• Pour les inconditionnels de la soupe, ce sera un bol de soupe + 1 tranche de pain complet. Pas de bol de graines dans ce cas là, ni de boureks.
Note: Ne pas rompre le jeune avec des sucres rapides comme les dattes.

Je me lève de table

• Je vaque à mes occupations (je fais la vaisselle, je me détends devant la télé, etc)
• Si c’est possible, je sors faire un petit tour histoire de m’aérer et marcher un peu
• Je prépare mon deuxième repas
• J’en profite pour boire la moitié de ma bouteille d’eau (contenance 1,5 L)

Quelques heures après la rupture du jeûne, je prends un deuxième repas (3 à 4 heures dans l’idéal après le ftour, 2 heures pour les couche-tôt)

• Je prends une bonne salade à volonté que je compose selon mes goûts (salade verte, carottes, concombres, tomate, betterave, quelques grains de maïs, des cubes ou lamelles de viande – poulet grillé, dinde grillée, thon nature- quelques cubes de fromage, haricots verts, poivrons, lentilles, petits pois).
• Avant de dormir, j’avale deux à trois pruneaux ou abricots secs ou dattes et un verre d’eau ou une tisane.

Variantes:
• Je peux remplacer ma grande salade composée par une salade de lentilles ou d’épinards que j’accompagne de poisson ou de viande blanche sans matières grasses (cuisson au grill ou au four).
• Je peux remplacer ma grande salade composée par des légumes cuisinés (courgettes, haricots verts, aubergines, etc) accompagnés de poisson ou de viande blanche sans matières grasses (cuisson au grill ou au four).

Je me lève 30 minutes avant l’aube (moment du s’hour)

• Je bois un grand verre d’eau
• Je prends un thé léger sans sucre (édulcorants autorisés)
• Je prends un verre ou un bol de lait demi-écrémé (lait blanc ou café au lait) + 1 tartine de fromage (selon mes goûts, ce sera du fromage à tartiner, un fromage à pâte dure ou un fromage à pâte molle) sur pain complet.
• Je bois le reste de ma bouteille d’eau.
Variantes:
• Thé + Bol de fromage blanc et céréales (type fitness, spécial K, etc) + 1 tartine de fromage sur pain complet
• Thé + Bol de lait écrémé et céréales (type fitness, spécial K, etc) + 1 tartine de fromage sur pain complet
• Thé + lait (blanc ou café au lait) + Omelette (3blancs et deux jaunes) + 1 tranche de pain complet
• Thé + 1 petite assiette de semoule arrosée de lait (sans sucre)
• Thé + 1 verre de lait demi-écrémé (lait blanc ou café au lait) 1 petite assiette de blé (type Ebly), d’orge, de riz complet (selon vos goûts et disponibilités)

Note:
• J’évite de consommer des aliments sucrés qui auront pour effet de déclencher une hypoglycémie réflexe quelques heures après leur prise, avec pour conséquence une sensation de faim assez tôt dans la journée.
• Ma bouteille d’eau perso servira également à préparer mes tasses de thé. Au final, je serai certaine d’avoir bu mon litre et demi de liquide journalier.
• Je préfèrerai prendre du décaféiné au lieu de café normal afin de mieux dormir le soir et pouvoir me rendormir après le s’hour.

Par le Dr Fayçal RAHAL
 

 

Lait caillé

Le lait caillé est désagréable au goût mais il peut être utilisé pour des gâteaux. L’avantage pour les crêpes, c’est que vous n’êtes plus obligé de laisser reposer la pâte.

Dans une recette de gâteau vous pouvez aussi remplacer le lait par un yaourt périmé.

Avec du lait caillé, vous pouvez aussi faire du fromage blanc en le passant dans un linge fin, puis essorer jusqu’à ce que ça ne goutte plus. Après, vous pouvez le saler ou le sucrer à votre convenance.

Cela paraît « dégoûtant » ; ça ne l’est pas. C’est exactement comme ça qu’est fabriqué le fromage blanc depuis la nuit des temps, y compris celui qu’on vous vend dans des emballages en plastique multicolore dans les supermarchés

Rattraper du beurre rance

Pour absorber le goût désagréable du beurre rance, on conseille souvent d’y planter des bâtonnets de carotte crue (épluchée).

Légumes à feuilles vertes

Si votre salade, vos épinards frais ou votre roquette vous paraissent « limite », ajoutez-les dans un potage de légumes ou dans un smoothie vert.

Essayez par exemple le smoothie avocat, épinards et pomme.

Et tant que vous y êtes, mettez-y aussi la banane devenue noire qui traîne dans votre panier de fruits

Vous pouvez aussi faire une saumure avec des œufs durs proches de leur date de péremption.

Des conserves pour sauver des haricots ou des concombres

Si vous ne pensez pas pouvoir manger à temps vos concombres ou vos haricots, préparez-les en saumure.

Il suffit de les découper et de les peser pour calculer la quantité de sel nécessaire : vous avez besoin de 5 % de sel (donc pour 100 g de concombre, 5 g de sel). Mélangez le sel à de l’eau filtrée pour le dissoudre. Mettez les légumes dans de grands bocaux refermables. Couvrez d’eau salée, refermez et laissez reposer à température ambiante au moins trois semaines.

Vous pouvez aussi faire une saumure avec des œufs durs proches de leur date de péremption.

Feuilles de blettes

La plupart des recettes de blettes indiquent de n’utiliser que la tige (la « côte ») et de jeter les feuilles. En réalité, les feuilles sont tout à fait comestibles et je les trouve même pour ma part encore meilleures, car plus douces et fondantes. Vous pouvez les préparer au jus, à la béchamel, et en fait dans toutes les recettes exactement comme des épinards.

Vert de poireau

N’écoutez pas ceux qui vous disent de jeter le vert du poireau. Il est délicieux et riche en chlorophylle.

Il est vrai qu’il est plus filandreux que le blanc, mais si vous le coupez en fines lamelles, ce désagrément disparaît, surtout dans un potage que vous aurez passé au mixer.

Remplacer les épinards par des fanes de betterave rouge

La betterave rouge est une racine à partir de laquelle poussent de longues tiges rouges feuillues.

Cette verdure est riche en fer et en fibres1. Ces fibres freinent l’absorption du sucre par le corps. Ainsi l’énergie vous est fournie de façon plus progressive.

Plutôt que de jeter cette verdure, prenez soin de la laver pour enlever le sable, la terre et les insectes. Puis hachez les tiges en petits morceaux pour couper les fibres (elles deviennent alors plus faciles à manger).

Les fanes de betteraves se cuisinent comme les épinards – de préférence à la vapeur. Vous pouvez les déguster avec un peu d’ail et d’huile d’olive. Leur goût est plus sucré et moins astringent que celui des épinards.

L’inimitable soupe de fanes de radis

La verdure sur le radis (tiges et feuilles) finit facilement à la poubelle.

Pourtant ces fanes de radis sont riches en acide folique et en potassium. Elles contiennent six fois plus de vitamine C que le radis lui-même. On trouve aussi des traces de molybdène, un minéral utilisé à petite dose par quatre enzymes de votre corps (sulfite oxydase, xanthine oxydase, aldéhyde oxydase, marc) .

Mais les fanes de radis ont surtout une saveur subtile, vraiment à part, proche de la noisette. Elles s’accommodent parfaitement en salade ou en soupe. Si possible, achetez les radis avec toute leur verdure (les tiges et les feuilles).

Faites revenir un oignon puis ajoutez les fanes de radis, une courgette (ou une pomme de terre) et couvrez d’eau. Salez, poivrez et ajoutez du bouillon à votre convenance. Après vingt minutes de cuisson, mixez le tout à l’aide d’un mixeur-plongeur. Saupoudrez de persil.

Pistou de fanes de carottes

Vous pouvez répéter la même recette de soupe avec des fanes de carottes cette fois-ci.

Les feuilles de carottes sont riches en potassium, ce qui peut leur donner un goût un peu amer. Comme toutes les feuilles vertes, elles sont riches en chlorophylle et donc en magnésium. Le magnésium est intéressant pour rééquilibrer la pression sanguine [3].

Attention, comme pour toutes les parties aériennes rarement consommées, il convient d’acheter bio pour éviter les pesticides !

Toutes les fanes sont bonnes à faire du pistou (pesto en italien). On connaît surtout le pistou à la génoise (pesto alla genovese) – du basilic, de l’ail, des pignons de pin et du parmeson hachés finement puis mélangés à de l’huile d’olive.

Mais il existe bien des variations du pistou. Par exemple, on peut remplacer le basilic et les pignons de pin par des fanes de carottes et des noix de Grenoble.

Tige de brocoli

Le brocoli est l’un des meilleurs légumes pour la santé. Quand on pense au brocoli, on pense à son feuillage qui le fait ressembler à un arbre miniature. Mais peu de gens mangent sa tige épaisse et dure.

Pourtant, elle peut tout à fait se fondre dans une soupe. Coupez-la en petits dés pour accélérer la cuisson.

Queues de cerises

Les queues de cerises se vendent au prix de l’or en herboristerie. Les tisanes de queues de cerises sont très efficaces comme diurétique.

Comptez au moins 100 euros le kilo pour de l’infusion aux queues de cerises [4].

Et pourtant, la plupart de nous jetons à la poubelle ce trésor sans aucune arrière-pensée ! Quel dommage. Il suffit de les faire sécher sur un plateau puis de les mettre dans un sac en papier. Durant l’hiver, vous boirez deux ou trois fois de la tisane de queues de cerise pour nettoyer votre foie et vos reins.

Ne jetez plus vos noyaux d’avocat

Le noyau d’avocat peut être séché puis râpé et être ajouté à des sauces, des vinaigrettes ou des jus maison.

Il a un goût amer, mais c’est à mettre en regard de ses multiples bienfaits :

  • Il contient 70 % des antioxydants de l’avocat. Il rajeunit votre corps et renforce votre système immunitaire
  • Très riche en fibres solubles, ce qui permet de freiner l’absorption du sucre (moins de risque de surpoids et de diabète)
  • On l’utilise en Amérique du sud pour traiter les problèmes d’intestin, en particulier la dysenterie (diarrhées sanguinolentes, crampes abdominales…)

 

Par : Jean-Marc Dupuis

 

 

Profitez de l’été pour vous former aux gestes de premiers secours. Savoir détecter les signes d’un arrêt cardiaque, connaître les réflexes d’urgence, utiliser un défibrillateur, sont autant de gestes à la portée de tous qui permettent vraiment de sauver des vies.

 

Connaître les gestes de premiers secours pour sauver des vies

Ça peut tomber sur vous, dans un cas comme dans l’autre : vous pouvez être la victime (votre survie dépend des compétences des témoins) ou le témoin d’un arrêt cardiaque (vous réussissez à  sauver la vie de cette personne). Et ça peut aussi être un de vos proches… !

Chaque année en France, on déplore 40.000 décès par arrêt cardiaque, dans la plupart des cas faute d’une intervention rapide et efficace par les témoins de l’accident. Selon la Fédération française de cardiologie, 32 % des victimes d’une mort subite peuvent être sauvées si les gestes de premiers secours sont immédiatement réalisés. Dans le cas contraire, seules 5 % des victimes sont sauvées. Il faut bien comprendre que chaque minute compte : en cas d’arrêt cardiaque, « une minute de perdue, c’est 10 % de chance de survie en moins ». L’objectif est d’agir en urgence « pour préserver le cœur et le cerveau, et prévenir des séquelles cardiaques et neurologiques… »

Formez-vous aux gestes de premiers secours

Du 22 juin au 6 juillet, la Fédération française de cardiologie lance une campagne de sensibilisation sur le web #Savez Vous Sauver pour inciter les Français à se former afin que nous soyons quasiment tous capables de pratiquer les gestes qui sauvent . En effet, encore aujourd’hui, seulement 44 % des Français sont capables d’agir en cas d’accident et moins de 50 % ont le réflexe d’appeler le 15. À peine 27 % ont passé le brevet de secourisme, tandis que 17 % seulement ont été initiés aux premiers secours (équivalent d’une heure de sensibilisation).

C’est très insuffisant ! Alors vous aussi, profitez de l’été pour vous former.

Se former : comment procéder en pratique

Vous pouvez évaluer votre aptitude à sauver des vies sur le site de la Fédération française de cardiologie :http://www.fedecardio.org/savezvoussauver/

Pour vous former, rendez-vous sur le site de la Croix Rouge qui propose différents types de stage dans toute la France, y compris sur votre lieu de vacances : http://www.croix-rouge.fr/Je-me-forme, ou surhttp://www.secourisme.net.

L’initiation ne dure que quelques heures, mais la formation de base aux premiers secours nécessite 7 à 10 heures. Dès l’âge de 10 ans, nous sommes tous concernés.

Pour le Professeur Jacques Beaune, cardiologue et président d’honneur de la Fédération française de cardiologie, « cette formation devrait être un devoir civique ». Outre le fait d’être capable de pratiquer les gestes qui sauvent, il faut savoir « qu’il est simple d’utiliser un défibrillateur » insiste-t-il.

La bonne attitude

Dans l’ordre :

  1. appeler le 15,
  2. réaliser un massage cardiaque,
  3. utiliser un défibrillateur.

Par Isabelle Eustache

 

 

« Cet été, je ne pars pas en vacances ». En le disant, vous vous sentez un peu triste et tout ce monde autour de vous est plutôt gêné, surtout ceux qui partent. Pourtant, pourquoi ne pas faire ce l’été une fête, vacances ou pas ?

Les vacances, c’est d’abord dans la tête !

Vous connaissez certainement des personnes qui une fois en vacances organisent un programme de ministre : visites guidées, déplacements chaque jour, sorties nocturnes, randonnées au pas de course, sport quotidien obligatoire… Ne voulant rien rater, elles s’épuisent à remplir leurs vacances comme un œuf. D’autres partant en résidence secondaire, passant leur temps à bricoler, réparer, tondre la pelouse, entretenir la piscine, faire à manger, changer les literies (des amis passent à l’improviste !)… Et rentrent sur les rotules. Alors, vous ne partez pas ? Autant vous inventer des vacances, même sans vacances.

Mettez-vous en mode vacances


Commencez par mettre de côté toutes les obligations de l’année. Les papiers à remplir, les placards à réaménager, le bricolage, l’entretien de la maison, les lessives… Passez en service minimum. Si cela vous angoisse, faites-le pour un temps limité, au moins 2 semaines, même si 3 ou 4 semaines seraient encore mieux.

Vos amis sont-ils présents ?


Même si tous vos proches partent en vacances, ils ne partent pas deux mois. Demandez-leur rapidement leurs dates de vacances, et faites un planning de manière à savoir qui sera là près de vous et quand. Ainsi, vous pourrez profiter de la vie avec eux et ne pas vous sentir seul tout l’été. 

Organisez-vous


Les mairies savent que tout le monde ne part pas en vacances l’été. Aussi organisent-elles des réjouissances. Cinéma de plein air, soirée guinguette, feu d’artifice, bal populaire, randonnées nocturnes, festival, marché d’été, yoga ou zumba en plein air, ciné-club… Procurez-vous le programme et affichez le bien visible, par exemple sur votre réfrigérateur ou dans votre agenda. Vous allez pouvoir en profiter, et d’autant plus que beaucoup d’animations sont gratuites.
Pensez aussi aux équipements municipaux. Affichez également les horaires d’ouverture de la bibliothèque, de la piscine municipale, et si vous aimez un sport, renseignez-vous pour savoir comment le pratiquer plus activement.
A partir de ces informations, proposez très rapidement à vos amis des sorties, des activités.

Les week-ends, c’est déjà les vacances.

Pendant les vacances, beaucoup d’activités sont proposées pendant les week-ends. Ressourcement spirituel, stage de peinture, de photographie, d’apprentissage des massages, de découverte des plantes sauvages comestibles… Vous trouverez bien un week-end qui vous plait ! Et partir 2 jours, c’est déjà dépaysant. Ce sera aussi l’occasion d’élargir vos horizons, de découvrir de nouvelles personnes… Et de raconter quand même des vacances à votre entourage !

Et si vous n’êtes pas organisé ?

Vous vous trouvez le soir seul ou la veille du week-end plutôt déprimé ou seulement dépité sans rien avoir programmé ? Internet est votre ami. En cherchant, vous allez trouver de quoi  profiter de votre temps libre. Connaissez-vous les sites comme OVS (On Va Sortir) ? Chacun y invite des inconnus pour des activités très diverses. Vous y trouverez par exemple, des randonnées nocturnes ou des sorties au théâtre ou au restaurant, ou encore des soirées karaoké. Il y en a pour tous les goûts. Et vous pourrez à votre tour proposer des activités. L’occasion de faire de nouvelles connaissances !

Donner c’est profiter.

Le plaisir, ce n’est pas seulement profiter de la vie de manière égoïste. Agir avec le cœur, cela vous rendra plus heureux, c’est une des découvertes de la psychologie positive. Allez visiter des personnes âgées seules que vous connaissez, rendez visite à un malade hospitalisé. Donner un peu de joie, redonner un sourire, c’est contagieux. Si vous avez envie de partager sans savoir comment, les Petits Frères des Pauvres recherchent des bénévoles pour visiter des personnes âgées, brisant ainsi leur solitude. 

Ne rien faire, c’est aussi profiter du moment présent.

Peut-être que pour vous, les vacances, c’est par moments ne rien faire. Apportez un livre à lire sur un banc dans un jardin public pour tout l’après-midi, allez à la piscine vous allonger sur votre serviette et laissez le soleil caresser votre peau. Vous pourriez même apprendre à mieux vous relaxer, à pratiquer l’autohypnose ou la médiation de pleine conscience. Pour savoir encore mieux profiter de l’instant présent toute l’année !

Par Dr Catherine Solano

 

 

Je bénéficie d’un plan de surendettement, mais je ne m’en sors pas. Puis-je contracter un nouvel emprunt ?

Certainement pas. Le plan comprend généralement l’interdiction, à peine d’en perdre le bénéfice, de souscrire de nouveaux emprunts. Le seul cas où vous pouvez le faire est celui dans lequel vous avez reçu l’autorisation de tous vos créanciers.

 

Je suis propriétaire d’un immeuble dans lequel il y a des appartements dont les locataires ne paient pas les loyers. Je suis surendetté à cause de cela. Que va faire la commission ?

Il y a de fortes chances pour qu’elle vous invite à mettre votre immeuble en vente afin de pouvoir payer vos créanciers. Si la vente de quelques appartements peut suffire, la commission pourrait prévoir cette solution.

En revanche, si votre seul bien est le domicile de la famille, la commission peut tout de même vous inviter à le vendre, même si vous ne le souhaitez pas.

 

Et si je ne peux plus payer, que va-t-il se passer ?

Soit vous saisissez à nouveau la commission et elle tentera d’élaborer un nouveau plan.

Soit vous ne payez pas et vos créanciers pourront vous adresser une mise en demeure. Si après quinze jours vous n’avez toujours pas payé, le plan tombera et ils pourront reprendre les poursuites contre vous. Mais vous ne pourrez plus affirmer être de bonne foi si vous n’avez pas saisi la commission avant la déchéance du plan.

 

Est-il exact que si le plan de surendettement est homologué, je serais fiché(e) à la Banque de France ?

Oui, tout à fait. Les dispositions sur le fichier des situations de surendettement tenu par la Banque de France ont été modifiées par le règlement du 6 septembre 2000 pour se mettre en harmonie avec la loi de lutte contre l’exclusions. Les informations qui y figurent sont de trois ordres :

- les décisions de recevabilité pour 2 ans renouvelables 1 an sur décision du juge de l’exécution

- les mesures visant à suspendre l’exigibilité de vos dettes pour 3 ans (durée maximum de la mesure)

- les mesures d’effacement total ou partiel de vos dettes pour une durée maximale de 8 ans (durée maximum du plan)

Toutes ces informations disparaîtront avant si vous justifiez avoir payé l’intégralité de vos dettes en produisant des attestations de paiement délivrées par vos créanciers.

 

 

C’est un spectacle exceptionnel.  Comment font-ils pour ne pas emmêler les fils? 
> > Régalez-vous c’est magnifique. 

 

https://www.youtube-nocookie.com/embed/8oqPR5-GLuA?rel=0

 

 

- En aidant les autres à réussir, on assure notre propre succès.

- Les choses que tu fais pour toi-même s’en iront lorsque tu t’en iras. Les choses que tu fais pour les autres resteront gravées dans leur esprit à jamais

- Notre plus grand mérite n’est pas de ne jamais tomber, mais de nous relever à chaque fois.

- Si tu suis la foule, tu n’iras jamais plus loin que la foule. Ceux qui marchent seuls se retrouvent là où personne n’a mit le pied

- Nous avons tous cette réserve cachée de volonté à l’intérieur de nous qui émerge lorsque la vie nous met à l’épreuve.

- Faire un grand changement de vie est effrayant… mais vous savez ce qui est encore plus effrayant? Les regrets.

- Tous nos rêves peuvent devenir réalité si nous avons le courage de les poursuivre

- Si tu ne peux pas voler, cours. Si tu ne peux pas courir, marche. Si tu ne peux pas marcher, rampe, mais surtout, ne t’arrête jamais d’avancer.

- Ne prie pas pour une vie facile. Prie pour avoir la force d’endurer les difficultés

- La vie est soit une aventure audacieuse, soit rien du tout. Le choix te revient.

- Le bonheur survient lorsque tu arrêtes de te comparer aux autres.

- Rien ne nous hante comme les choses que nous n’avons pas eu le courage de dire.

 

 

Je tiens à m’excuser auprès de mes Abonnés ainsi que tous les Internautes qui ont l’habitude de visiter mon site pour son  interromption durant la période du 26/04/2016 au 16/05/2016.

Cela  est dû à un problème d’ordre technique

Je tiens également à remercier mon hébergeur pour son aide relatif au rétablissement de mon site.

L’Administrateur,

SEBAHI Sid’Ahmed